Le testament de Mushobora

par Dorcy Rugamba

Il y a très longtemps dans l’ancien Rwanda, un homme nommé Mushobora sentant ses forces décliner, aurait fait à son fils ce sermon pour tout héritage.

« Mon fils que j’aime, toi l’espoir de notre lignée, retiens ce que je te dis et lègue-le en héritage à tes enfants. Sois fidèle au rendez-vous. Lorsque tu es en retard, marche d’un pas plus pressé. Tes adversaires mettront sur tes routes des jeunes filles bien parées, au sourire envoûtant, et d’une grâce propre à séduire la jeunesse. N’y fais pas attention, poursuis ta route, achève ta promesse. Tes adversaires mettront sur ta route de belles vaches aux cornes élancées et au poil luisant. N’y fais pas attention, poursuis ta route, achève ta promesse. Tes adversaires mettront sur ta route de jeunes mères portant sur la tête la couronne de la maternité. Tu entendras les rires des enfants alterner avec la douce mélodie des berceuses. N’y fais pas attention, poursuis ta route, achève ta promesse. Lorsque tu auras précédé ton ami au terme, attends-le, attends toujours, attends jusqu’à ce que, n’en pouvant plus, tu t’effondres par terre et tombes en pourriture… : aho impfura zasezeranye, imwe iyo ihatanze indi irahaborera »

Publicités